25/05/2022

Les Mutualités Libres ont dressé une liste des 10 médicaments les plus coûteux (pour l'assurance obligatoire) au cours de l'année écoulée, sur la base des données de remboursement de leurs membres. Même si nous devons rester prudents dans l'interprétation des chiffres, nous notons une augmentation par rapport à 2019.

Ce top 10 des médicaments se base sur les données de remboursement de plus de 2 millions de membres affiliés aux Mutualités Libres. Pour ceci, nous examinons le coût pour l'assurance obligatoire, couverte par la sécurité sociale.

En 2021, le coût total de ces médicaments s’élevait à 30.181.059 euros, prescrits à 135 personnes. 8 sur 10 font partie du traitement de maladies rares, telles que les maladies métaboliques. Les autres médicaments sont utilisés pour des traitements oncologiques.

À première vue, ce montant total semble nettement plus élevé qu'en 2019. Nous devons toutefois rester prudents dans l'interprétation de cette augmentation. Car nous ne connaissons en effet pas le coût réel de la moitié des médicaments figurant dans le top 10 de l'an passé. Il s'agit de médicaments pour lesquels une convention a été conclue. 

Depuis 2010, des entreprises peuvent conclure une convention avec l'INAMI sur le remboursement de leurs médicaments, ce que l'on appelle l'"art.81/111". Grâce à ces conventions, un médicament (souvent très coûteux) est remboursé temporairement, alors que certaines incertitudes demeurent, quant à l'efficacité clinique ou à la rentabilité (lien entre coût et efficacité) du produit.

Indépendamment du coût pour l'assurance obligatoire, nous pouvons affirmer que le nombre de médicaments au sein de ce système a augmenté. Et même si ces conventions permettent de rendre les médicaments innovants accessibles, la transparence en termes de coût est limitée.

Pour garantir la durabilité et l'accessibilité à long terme, il peut donc être utile de réfléchir à des systèmes alternatifs.