• PartenaMut logo
  • Logo Helan
  • logo freie

Symposium 2021 : La pandémie de COVID-19 a causé plusieurs problèmes de santé mentale. Anxiété, dépression, troubles alimentaires, ... nos jeunes n'ont pas été épargnés! Revivez le symposium "J'avais 20 ans en 2020" ici !

Santé mentale : trop de jeunes hésitent à demander de l’aide

Un jeune sur 3 a éprouvé des difficultés pendant la crise à faire appel à un professionnel dans une situation de mal-être psychique ou psychologique. C’est ce qui ressort notamment d’une enquête des Mutualités Libres dévoilée aujourd’hui à l’occasion d’un symposium (en ligne) portant sur la santé mentale des jeunes.

Impact de la Covid-19 sur la santé mentale des jeunes

Les jeunes de 15 à 25 ans ont consommé plus d'antidépresseurs à la fin de l'année 2020. Et ce, après une diminution remarquable au début de la pandémie. A côté de cela, l'ensemble de la population a reporté ses soins en santé mentale, sans que ce report ne soit totalement rattrapé à ce jour. Que nous disent les chiffres ? A l'occasion de la Semaine européenne de sensibilisation à la Santé mentale, les Mutualités Libres se sont penchées sur les données d'utilisation des soins de santé mentale pendant la pandémie.
La semaine passée, l'Europe a décidé de prolonger l'autorisation d'utiliser le glyphosate jusqu'en décembre 2022. Un signal plutôt étrange à l'époque du Green Deal. C'est ce qui a incité le Conseil Supérieur de la Santé à plaider pour "une économie plus durable ne laissant pas de place au glyphosate".
Lire la suite

Pages