Des objectifs pour mobiliser tous les acteurs concernés par la santé

Les objectifs de santé ne sont pas une nouveauté. En 1981, l’OMS avait, pour la première fois, formulé des objectifs ambitieux. En 2015, les Etats Membres des Nations Unies adoptent le "Programme de développement durable à l’horizon 2030".  En Belgique, ce programme a été traduit dans une Stratégie nationale de développement durable, suivie annuellement par le Bureau fédéral du Plan. Notre pays n’est pas totalement dépourvu d’objectifs de santé. Certains objectifs généraux et spécifiques ont été définis au niveau fédéral et en Flandre. Bruxelles et la Wallonie ont également pris des initiatives en matière de prévention et de promotion de la santé. 

Cependant pour assurer une politique de santé cohérente et coordonnée dans le futur, les Mutualités Libres estiment qu'il est essentiel de mettre en place un cadre global d’objectifs de santé nationaux. C'est d'autant plus justifié par la fragmentation des compétences et des processus de décision. Il faut s’assurer que les priorités de santé soient clairement établies et communiquées. Ces objectifs doivent donc être mobilisateurs et motiver les acteurs à y participer activement.

Par ailleurs, les objectifs de santé permettent de rendre la politique de santé tangible et lisible pour les citoyens, encourageant l’ensemble des acteurs – politiques ou du secteur – à être responsabilisés et à rendre des comptes sur leurs contributions respectives. 

En matière d’objectifs de santé, nous plaidons donc pour une approche progressive et ciblée. Il faut commencer par structurer les initiatives existantes. Les travaux du KCE sur la "Performance du système belge" et le suivi du Bureau fédéral du plan de la Stratégie nationale de développement durable constituent une base solide pour identifier et suivre des indicateurs.

Sources

 

A lire aussi

Publications suggérées