25/01/2022

Comment la dépression de l'adolescent est-elle suivie et traitée ? Combien d'entre eux prennent-ils des antidépresseurs ? Qui les prescrit ? Est-ce toujours recommandé ? Dans un contexte qui rappelle jour après jour la nécessité de prendre en charge la santé mentale de nos jeunes, les Mutualités Libres proposent une nouvelle analyse qui décortique la prise en charge des troubles de  santé mentale chez  les adolescents. Une étude dans le prolongement de notre symposium "Quel impact la crise-a-t-elle sur la santé mentale des jeunes ?"

Consulter l'étude complète ici 

 

Consommation d'antidépresseurs

  • 1,10 % des jeunes affiliés aux Mutualités Libres ont utilisé des antidépresseurs en 2020.
  • Les utilisateurs d'antidépresseurs sont principalement des filles, avec une représentation d'environ 2 filles par garçon : 1,4% des filles pour 0,7% pour les garçons en 2020. 
  • L'utilisation d'antidépresseurs augmente avec l'âge. Les jeunes âgés de 12 à 14 ans sont ceux qui en font le moins usage. L'utilisation la plus élevée est constatée chez les jeunes de 17 à 18 ans, avec environ 1 jeune sur 50 de cette catégorie ayant pris au moins un antidépresseur au cours des années 2018, 2019 ou 2020.

Type d'antidépresseurs   

  • La preuve de l'efficacité des antidépresseurs chez les jeunes de moins de 18 ans est très limitée.
  • Les molécules les plus prescrites aux adolescents sont la sertraline, l'escitalopram et la trazodone.
  • L'utilisation de la sertraline a augmenté, passant de 19,62 % en 2018 à 23,94 % en 2020.
  • Bien qu'étant la seule molécule recommandée pour le traitement de la dépression pour la tranche des 12-18 ans, la fluoxétine n'atteint pas le top 3 des molécules les plus prescrites. Il y a cependant une légère augmentation au fil des années, avec une prescription passant respectivement de 8,75 % en 2018 à 9,57 % en 2020.

Qui prescrit les médicaments aux adolescents ?

  • 45% via le médecin généraliste
  • 42% via le psychiatre
  • 6,7% via un neurologue
  • 2,6% via un pédiatre


Durée de consommation

  • La consommation d'antidépresseurs chez les jeunes de 12 à 18 ans est généralement de trop courte durée : en 2020, 62,03 % de ces jeunes ont pris leurs pour une durée inférieure à 6 mois. Ceci n'est pas conforme aux recommandations existantes.
  • 25% des utilisateurs prennent leurs antidépresseurs pendant une période de moins d'un mois.

 

 

Usage de la psychothérapie

  • 3% des 12-18 ans suivent une psychothérapie
  • La psychothérapie semble être la plus utilisée par la catégorie d’âge des 15-16 ans avec 3,51 % sur les années 2018 à 2020.
  • Très peu de jeunes combinent une psychothérapie et l'usage d'antidépresseurs : 0,60% en 2020.

 

Admissions en psychiatrie

  • De 2018 à 2020, environ 19,8% de tous les adolescents ayant pris un antidépresseur ont été admis au moins un jour dans un service ou dans un hôpital psychiatrique au cours de la même année.
  • En 2020, parmi les adolescents prenant des antidépresseurs et passant au moins un jour dans un service ou dans un hôpital psychiatrique, 20,90 % sont des filles et 17,70 % des garçons. 
  • Les 12 à 14 ans prenant des antidépresseurs sont 22,51% à avoir été admis dans un service psychiatrique.

Consultez les communiqués de presse

Publications suggérées