Les Mutualités Libres proposent une vision qui va au-delà du seul secteur des soins santé. Il est essentiel de promouvoir une société qui s’occupe de la santé de sa population et pas uniquement du traitement des maladies. De nombreux domaines politiques ont un effet sur la santé et le bien-être de la population : environnement, éducation, mobilité, logement, agriculture,… 

En vue des élections de mai 2019, les Mutualités Libres, en tant qu’acteur indépendant, appellent toutes les formations politiques à mettre en route un projet de société qui place le bien-être et la santé de la population au centre des préoccupations. 

Vous retrouverez le détail de ces réflexions dans le Mémorandum 2019 : "10 priorités pour l'avenir des soins de santé".

Soutenir la politique de santé grâce à des objectifs

Pour assurer une politique de santé cohérente et coordonnée dans le futur, les Mutualités Libres estiment qu'il est essentiel de mettre en place un cadre global d’objectifs de santé nationaux. C'est d'autant plus justifié par la fragmentation des compétences et des processus de décision. Il faut s’assurer que les priorités de santé soient clairement établies et communiquées. Ces objectifs doivent donc être mobilisateurs et motiver les acteurs à y participer activement.

Pour en savoir plus sur les objetcifs de santé, cliquez ici!

 

Quelles sont les préférences des citoyens en matière de santé ?

Les Mutualités Libres estiment que la politique de santé doit refléter les préférences et les priorités des citoyens. Trop souvent cantonnée à un débat entre experts, la politique de santé doit aussi être le reflet des préférences sociétales afin d’assurer l’adhésion des citoyens/patients aux choix qui sont faits par les autorités.Pour en savoir plus sur les préférences sociétales, cliquez ici

 

 

A lire aussi