05/05/2022

Le transport non urgent de patients est assuré par des services de transport professionnels vers ou depuis une consultation hospitalière, ces patients subissant souvent un traitement contre le cancer ou une dialyse.

Le financement de ce transport de patients est un problème délicat depuis des années. Les transporteurs et les mutualités concluent des accords. Les compagnies d'assurance maladie négocient un prix où la part du patient est et reste la plus basse possible grâce à l'intervention de l'assurance complémentaire. Par conséquent, les mutualités garantissent des solutions de transport de qualité et abordables pour leurs membres.

Ainsi, aujourd'hui, en Flandre, les mutualités financent une très grande partie de la facture, via la cotisation que leurs membres versent chaque année. Cette contribution a également une limite.

Belgambu, l'organisation faîtière des transporteurs de patients, demande aujourd'hui au gouvernement flamand de garantir la viabilité économique des transporteurs de patients à court terme. L'eau leur monte de plus en plus aux lèvres à cause, entre autres, de la forte augmentation des prix du carburant et de l'indexation des salaires.

Lire le communiqué complet ici (en néerlandais)