2020 est un moment charnière important pour l’approche des perturbateurs endocriniens en Belgique : la problématique est abordée par les gouvernements régionaux, elle fait partie des plans ambitieux du Green Deal pour l’Europe, le SPF Santé publique élabore actuellement un plan d’actions national…

L’exposition quotidienne aux perturbateurs endocriniens contribue pourtant au développement de maladies telles que l’obésité, le diabète, certains cancers, les troubles de l’apprentissage et l’infertilité.
Comment les autorités peuvent-elles protéger les citoyens, surtout les plus vulnérables, des effets associés à l’exposition aux perturbateurs endocriniens ? C'était le thème de notre symposium "Perturbateurs endocriniens : réduire l'impact sur notre santé", qui eu lieu ce 19 novembre 2020. 

Exposés par (revoir les présentations) : 

Retrouvez le symposium en tweets ici > https://twitter.com/i/events/1330788482898407424  

Position Paper des Mutualités Libres > "Perturbateurs endocriniens : agir pour protéger notre santé"

Icône PDFVersion française

Icône PDFEnglish version

 

A lire aussi : 

 

Résultats de notre enquête

En juin 2020, les Mutualités Libres ont organisé une enquête sur le problème des perturbateurs endocriniens auprès d'un groupe représentatif de la population belge (1000 personnes). Cela a permis d'évaluer la connaissance des Belges sur les perturbateurs endocriniens et sur leurs préoccupations et attentes à ce sujet.

Voici un aperçu des principaux résultats.

Icône PDFQue savent les Belges des pertubateurs endocriniens ?
Icône PDFWhat do Belgians know about endocrine disrupting chemicals?

Matériel de prévention

Les perturbateurs endocriniens sont une matière complexe et de nature technique. Mais ceci ne devrait pas être une raison pour considérer que cela ne nous concerne pas. De petits actes de la vie quotidienne permettent en effet de réduire l'exposition aux perturbateurs endocriniens.

Le leitmotiv est simple : il vaut mieux éviter les substances potentiellement dangereuses (qui sont soupçonnées avoir des propriétés de perturbation endocriniennes, par exemple), même si aucune preuve définitive n'est encore disponible.

Icône PDF10 conseils pour éviter les pertubateurs endocriniens dans et autour de votre maison
Icône PDF10 tips to avoid endocrine disrupting chemicals in and around the home

A lire aussi