Les projets africains en 2021 

En 2021, les effets de la Covid-19 se sont toujours fait sentir sur le terrain, influençant la réalisation des projets.

Digitalisation des mutuelles
Un projet important a été relancé et porte sur la digitalisation des mutuelles au Bénin et au Togo. Des représentants de mutuelles du Bénin et du Togo ont été formés à l'utilisation d'une application informatique qui devrait permettre de professionnaliser la gestion des mutuelles et d'exploiter des données fiables. Les Mutualités Libres soutiennent financièrement ce projet, qui peut également compter sur le support au niveau du contenu d’experts en informatique.

Conférence de Dakar 
Conférence de DakarEn 2021, des efforts considérables ont également été consacrés aux préparatifs de la nouvelle conférence internationale "Conférence de Dakar", une collaboration entre la Synergie MASMUT (projet de développement de 6 acteurs belges dont les Mutualités Libres), l'AIM (Association Internationale de la Mutualité), et le PASS (projet de développement soutenu par les mutualités françaises). Cette conférence est un événement en ligne qui aura lieu les 15 et 16 mars 2022 et dont le thème central est l'implication des mutuelles africaines dans le développement de l'assurance maladie sur le continent africain. 

Collaborations
En route pour DakarLes Mutualités Libres collaborent avec l'ONG Louvain Coopération depuis 2006. En 2021, un nouvel accord de coopération a été signé pour la période 2022-2026. Le soutien des mutuelles sur le continent africain, plus spécifiquement au Bénin, au Togo et au Burundi, est un élément central de cette collaboration.Depuis 2014, les Mutualités Libres collaborent avec les mutualités chrétiennes et socialistes ainsi que 3 ONG belges (Louvain Coopération, SolSoc et WSM) dans un projet commun de soutien aux mutuelles dans 8 pays d'Afrique Centrale et de l'Ouest, baptisé "Synergie MASMUT". Ce projet porte sur le soutien visant à professionnaliser davantage les mutuelles, le support de leur plaidoyer politique auprès des autorités, ainsi que l'analyse des thèmes liés aux soins de santé et à la protection sociale. Pour la troisième fois, les six partenaires ont élaboré un nouveau projet et l'ont soumis, à l’été 2021, aux autorités belges pour la période 2022-2026.