Report des soins suite au Covid-19

La Covid-19 a eu un impact significatif sur notre système de soins de santé. C'est ce qui ressort de la nouvelle étude des Mutualités Libres, basée sur les données de remboursements de prestations de soins de santé et d’utilisation de médicaments des personnes souffrant de pathologie chronique.
Études et analyses
21/09/2021

Focus sur les maisons de repos pendant la pandémie de covid-19

Quid de la situation des maisons de repos de Bruxelles et de Wallonie pendant la pandémie de COVID-19 ? La dernière étude des Mutualités Libres explore plusieurs axes, à commencer par la mortalité. L’étude analyse aussi le profil de dépendance des nouveaux résidents et explore enfin le recours des résidents aux médicaments remboursés par l’assurance-maladie. Il apparaît ainsi que la consommation d’antidépresseurs reste élevée auprès de ce public.
Études et analyses
16/07/2021

Un petit groupe de Belges supporte l'essentiel des dépenses de santé

10 % des Belges ont des frais de santé, à charge de l’assurance obligatoire, qui peuvent s’élever à 16.071 euros par an, soit 72 % des dépenses totales. Pour 1 % de belges, cela représente même 62.582 euros annuels, soit 28 % de ces coûts totaux. Les 90 % restants de la population ont, quant à eux, des dépenses de santé annuelles moyennes de 693 euros . "Cette étude illustre l'importance de la solidarité au sein de notre système de sécurité sociale", souligne Xavier Brenez, directeur général des Mutualités Libres.
Études et analyses
17/06/2021

Polymédication chez les 75 ans et plus

4 personnes de plus de 75 ans sur 10 semblent utiliser au moins 5 médicaments à long terme. C'est ce que révèlent les chiffres des Mutualités Libres. Ces chiffres montrent également que plusieurs médecins et pharmaciens sont impliqués dans la prescription et la délivrance de médicaments à un même patient. Il s’agit parfois de médicaments non recommandés aux personnes âgées.
Études et analyses
28/04/2021

La Covid-19 clairement visible dans les chiffres relatifs à l'incapacité de travail

Cette étude est la première à offrir un aperçu de l'impact de la crise de la Covid-19 sur l'afflux des incapacités de travail. À cette fin, nous avons utilisé les données des huit premiers mois de 2020. Par conséquent, l'étude doit plutôt être considérée comme une première étape ; nous ne verrons peut-être les effets des ondes de choc de la Covid-19 que dans les mois et années à venir. ll sera important de continuer à surveiller les indicateurs concernés et d'essayer de quantifier davantage leurs relations. De plus, l’analyse croisée avec les autres indicateurs du marché du travail n'est pas encore terminée. Néanmoins, nous pouvons déjà identifier certaines tendances.
Études et analyses
16/02/2021

Pages