18/11/2022
À l'occasion de la Semaine mondiale annuelle de sensibilisation aux antimicrobiens (18/11 - 24/11), au cours de laquelle les Nations Unies attirent l'attention sur la résistance aux antimicrobiens, les Mutualités Libres ont analysé l'utilisation récente d'antibiotiques de leurs membres. Après une forte baisse pendant la pandémie, l'utilisation repart à la hausse.

La résistance aux antimicrobiens (RAM) représente un défi mondial pour les humains, les animaux, la nature et la société. C'est pourquoi la Semaine mondiale de sensibilisation aux antimicrobiens, une initiative conjointe de plusieurs organisations des Nations Unies (dont l'Organisation mondiale de la santé), attire chaque année l'attention sur cette problématique. Cette année est consacrée à la collaboration entre secteurs, un plaidoyer en faveur d'une approche "Un monde, une santé". 

La résistance antimicrobienne acquise est en partie due à l'utilisation fréquente et inappropriée des antibiotiques. C'est pourquoi, cette année encore, les Mutualités Libres ont analysé l'utilisation des antibiotiques de leurs membres, sur la base des données recueillies jusqu'en juin de cette année. Alors que nous avions observé une diminution de l'utilisation des antibiotiques pendant la pandémie, les derniers chiffres montrent une augmentation globale. Ainsi, nous constatons que le nombre de délivrances, utilisateurs et DDD (defined daily dose ou dose journalière définie, une unité de mesure adoptée au niveau international pour le volume de médicaments) sont proches de la situation d'avant la pandémie.

Année Evolution des utilisateurs d’antibiotiques Evolution des DDD Evolution des prescriptions % qui utilisent des antibiotiques
01/07/17-30/06/18 -1.0 % -1.5 % -3.8 % 34.5 %
01/07/18-30/06/19 -5.3 % -5.8 % -13.0 % 32.5 %
01/07/19-30/06/20 -8.8 % -10.4 % -11.0 % 29.0 %
01/07/20-30/06/21 -17.7 % -17.9 % -17.3 % 23.7 %
01/07/21-30/06/22 26.9 % 29.6 % 25.2 % 29.8 %

Par rapport aux autres pays européens, la Belgique est un grand consommateur d'antibiotiques. Il faut donc en encourager une utilisation correcte. Tout comme il est important de prêter attention à la prévention des infections. Une hygiène stricte des mains et l’application des mesures préventives (se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir en papier ou tousser à l’intérieur de son coude) sont des actions efficaces. La vaccination, lorsqu'elle est possible, contribue également à la prévention.

L'utilisation des antibiotiques est très répandue. Elle devrait dès lors faire l’objet d’une politique générale conforme au principe de l’approche "Un monde, une santé". Les bactéries résistantes sont aussi présentes chez les animaux, dans les aliments et dans l'environnement. Par ailleurs, les Mutualités Libres demandent également un soutien supplémentaire pour la prescription correcte des antibiotiques et l'optimisation du suivi. Le budget 2023 prévoit quelques initiatives en ce sens à travers les mesures pour des soins adaptés. Enfin, il est important de poursuivre la sensibilisation.

Informations complémentaires sur l’utilisation des antibiotiques et la résistance microbienne :