Syndicate

Syndicate content

Burn out chez les médecins généralistes : place à l'action !

Version imprimable
11-10-2011

Le burn out n'épargne personne, y compris chez les médecins généralistes. Certains en arrivent même jusqu’à l’étouffement de leur feu sacré. C’est pourquoi le KCE a dressé un plan d'action avec l'ULB et la VUB pour une approche globale de ce problème aigu.

Facteurs multiples

Le perfectionnisme des médecins généralistes, les longues journées de travail imprévisibles, l'immense pression du métier, l'équilibre difficile entre vies professionnelle et privée : plusieurs causes sont à l’origine du burn out chez les médecins généralistes. En outre, les patients sont de plus en plus loquaces. Et les généralistes, quant à eux, sont souvent de "mauvais patients" : ils banalisent le problème et n'ont pas vite tendance à consulter un médecin.

Prévention

Comme toujours, mieux vaut prévenir que guérir. Voici quelques-uns des points d’action établis par le KCE :

  • Chaque médecin généraliste doit avoir son propre médecin généraliste. Un examen préventif (obligatoire) basé sur le modèle de la médecine du travail peut également s’envisager.
  • Les autorités doivent encourager les pratiques de groupe et les réseaux de pratiques en solo.
  • La médecine générale doit davantage être reconnue (plus d'attention lors de la formation, indemnisation de consultations complexes,…).

Plus d'info !

Vous pouvez lire l'étude complète sur le site du KCE !

MLOZ newsletter

Restez inform de notre actualit et recevez des infos sur le monde des soins de sant Abonnez-vous  notre newsletter!