01/01/2017

Environ 60.000 Belges souffrent d’épilepsie. Ce qui en fait la maladie neurologique la plus courante après la migraine. Quelles en sont les conséquences ? Quels sont les médicaments prescrits aux patients épileptiques ? Et combien dépensent-ils en soins médicaux ? C'est ce que les Mutualités Libres ont tenté de découvrir dans cette étude.

Risque de mortalité trois fois plus élevé

L’épilepsie touche surtout les enfants, les adolescents et les personnes âgées. Près d’1 épileptique belge sur 3 est âgé de plus de 65 ans. Le risque de décès augmente avec l’âge et est 3 fois plus élevé que pour l’ensemble de la population. Les épileptiques sont également plus souvent en arrêt de travail. En 2014, 1 épileptique sur 3 était invalide. Qu'en est-il du traitement ? En moyenne, les épileptiques prennent 12 médicaments différents par an. L'antiépileptique le plus fréquent est le valproate (1 épileptique sur 3). Important : ce médicament est contre-indiqué en cas de grossesse.

Importance de l’observance thérapeutique

Comment améliorer l’état de santé des personnes souffrant d’épilepsie ? Les Mutualités Libres plaident notamment pour :

  • une sensibilisation permanente sur l’importance de l’observance thérapeutique
  • la participation des patients aux projets pilotes relatifs aux soins intégrés pour malades chroniques
  • davantage de collaboration entre les médecins généralistes et les neurologues
  • la promotion de la littératie en santé chez les épileptiques

Plus d'infos ? Découvrez tous les chiffres, conclusions et recommandations dans l’étude complète : PDF-pictogramlepilepsie_en_belgique_prevalence_-_depenses_-_mortalite_-_comorbidites_0117.pdf

Consultez les communiqués de presse