22/12/2017
A partir du 1er janvier 2018, les médecins généralistes peuvent utiliser les attestations électroniques (eAttest). Il ne s’agit pas encore d'une obligation mais le projet va progressivement faire son entrée dans les cabinets. Comment est-ce que cela fonctionne ? Quels sont les avantages pour les médecins ?

Plus rapide, plus simple et moins de paperasserie

eAttest remplace les attestations de soins donnés sur papier que les médecins remettent à leurs patients. Après chaque consultation dans son cabinet, le médecin introduit les données de la prestation de soin dans un logiciel sécurisé. Ces informations sont alors contrôlées immédiatement. Si elles sont correctes, l’eAttest est envoyé à la mutualité, qui se charge de tout traiter et de rembourser le montant correct au patient. Le médecin fournit un accusé de réception au patient. Ce document reprend les détails de la prestation, l’honoraire légal, le montant total payé et un numéro de réception. Il fait office de preuve pour la suite du suivi et du traitement.

Avantages pour le médecin

Le patient ne doit plus jouer le « facteur » entre son médecin et sa mutualité. Néanmoins, l’eAttest présente également de nombreux avantages pour les médecins :

• Simplification administrative.
• Le médecin généraliste reçoit toujours directement du patient le montant de la consultation.
• Il n’est plus nécessaire de commander des carnets d’attestations, tout se déroule quasi automatiquement.
• Les médecins généralistes peuvent sauvegarder toutes les données dans le dossier du patient et les partager avec les réseaux de santé.
• Echange sécurisé de procédures et de données.

Important : dans un premier temps, seuls les généralistes pourront utiliser l’eAttest. D’autres prestataires de soins tels que les spécialistes et les dentistes auront accès au système dans une phase ultérieure.

Plus d’infos sur le site de l'INAMI.