01/12/2016
Quels professionnels de la santé soignent nos enfants ? Les Mutualités Libres répondent à cette question dans le deuxième volet du KidOscope, notre baromètre de la santé des enfants. 

Médecin de référence pour chaque enfant de moins de 2 ans

Pendant les 2 premières années de leur vie, les petits Belges se rendent bien évidemment régulièrement chez le médecin : 36 % d’entre eux ne consultent qu’un pédiatre, 35 % un pédiatre et un médecin généraliste et 15 % uniquement un médecin généraliste. Phénomène plus inquiétant, 1 bébé sur 7 ne voit ni médecin ni pédiatre. La situation est encore pire dans les ménages bénéficiant d'une intervention majorée (faibles revenus, personnes handicapées, etc.) ou dans les familles monoparentales : 1 bébé sur 5 n'a pas de médecin de référence. C’est pourquoi les Mutualités Libres recommandent un médecin de référence pour chaque enfant de moins de 2 ans. Ce médecin connaît les antécédents médicaux de l’enfant ainsi que sa situation familiale, ce qui lui permet de détecter plus facilement des maladies chroniques ou graves et d’éviter aux parents de devoir se précipiter inutilement aux urgences. 

Pas de médecin de référence ? Vaccination moins fréquente

L’importance du médecin de référence est encore plus manifeste lors de l’examen du suivi d'un bébé. Résultat ? 66 % des bébés sans médecin de référence ont été vaccinés contre le rotavirus, contre 87 % pour ceux qui ont un pédiatre ou médecin généraliste fixe. Autre exemple ? 1 bébé sur 3 est soigné aux urgences au moins une fois par an. C'est beaucoup et il y a de fortes chances que ce chiffre soit dû en partie à l'absence d'un médecin de référence (les parents se rendent aux urgences car ils n'ont pas de pédiatre ni de médecin généraliste fixe).

Plus d'infos ? Découvrez tous les résultats dans notre étude complète : Icône PDF1_bebe_sur_7_nest_pas_suivi_par_un_pediatre_ou_un_generaliste_1216.pdf

 

Consultez les communiqués de presse