17/07/2019

Bruxelles, le 17 juillet 2019. Le vieillissement de notre population se poursuit sans relâche. Une nouvelle recherche des Mutualités Libres révèle qu'entre 2015 et 2017, près de la moitié des personnes de plus de 70 ans sont régulièrement allées chez le dentiste, mais qu'une sur trois n'en a pas vu du tout pendant la même période. Ce pourcentage de personnes âgées qui ne bénéficient pas de soins dentaires passe d'un peu plus d'un quart des 70 à 79 ans (27,3 %) à plus de la moitié des plus de 90 ans (55,6 %). 

Dépendant ou non ? Toute la différence est là

Un élément frappant : les personnes âgées qui vivent encore chez elles en toute autonomie (sans soins à domicile) vont plus souvent chez le dentiste. 7 sur 10 ont consulté un dentiste entre 2015 et 2017, contre 4 à 5 personnes âgées sur 10 recevant des soins à domicile ou séjournant dans un centre de soins résidentiels. Comment expliquer l’absence de soins bucco-dentaires réguliers ? La santé des personnes âgées apporte déjà en soi un élément de réponse, mais d'autres facteurs jouent également un rôle : le manque d'infrastructures dans les centres de soins résidentiels, le manque de connaissances et d'assistance chez les dentistes pour traiter les personnes âgées dépendantes, le transport (et son coût) jusqu’au cabinet dentaire, la peur des personnes âgées d’aller chez le dentiste...

Des soins surtout préventifs et curatifs

Quels traitements reçoivent les personnes âgées de plus de 70 ans qui consultent un dentiste ? En 2017, 1 sur 3 a reçu des soins préventifs (examen de la bouche, détartrage) et 1 sur 5 a reçu des soins curatifs (principalement des soins de carie). L’extraction d’une dent (racine) ou le placement d’une prothèse dentaire sont relativement rares. 

En revanche, entre 2015 et 2017, les personnes âgées séjournant dans les centres de soins résidentiels ou recevant des soins à domicile n'ont pratiquement pas reçu de soins bucco-dentaires préventifs réguliers : seule 1 personne âgée sur 10 dans les centres et moins de 2 sur 10 vivant à domicile et recevant des soins. Alors qu'un examen préventif annuel est essentiel pour la santé bucco-dentaire et la qualité de vie en général. 

Amélioration de la mobilité et des connaissances en matière de santé

Comment amener plus souvent les personnes âgées (dépendantes) chez le dentiste ? Les Mutualités Libres préconisent un transport adapté et abordable jusqu'au cabinet dentaire ainsi que l'évaluation et l'expansion de projets tels que les cabinets dentaires mobiles. Les hygiénistes bucco-dentaires doivent également se voir attribuer un rôle concret. Ils ont en effet le profil idéal pour développer une politique de soins bucco-dentaires performante et préventive au sein des établissements et des organisations de santé.

De manière générale, il est également important de continuer à développer les connaissances en matière de santé des personnes âgées. Personnel soignant, mutualités, aidants proches, amis et famille, etc. ont tous un rôle à jouer dans la création d'une culture positive autour des soins bucco-dentaires. 

Plus d’infos ?

  • Wies Kestens, Service Représentation et Etudes des Mutualités Libres : 0488 31 03 90 ou wies.kestens@mloz.be 
  • Découvrez tous les chiffres, conclusions et recommandations de cette étude