20/03/2019
Plus d’un quart des Belges n'ont pas du tout consulté de dentiste en 2015, 2016 et 2017. C'est ce qui ressort des nouveaux chiffres de l'Agence Intermutualiste (AIM) à l'occasion de la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire.

Les plus jeunes et les plus âgés affichent les scores les plus bas

Fait frappant : ce sont surtout les tout-petits et les personnes âgées qui ne se rendent pas régulièrement chez le dentiste. En 2015, 2016 et 2017, 56 % des enfants de 3 et 4 ans ne sont pas allés chez le dentiste. Une première visite est pourtant recommandée dès l'âge de 2 ans. 44 % des plus de 75 ans n'ont pas consulté de dentiste pendant cette période. Les enfants de 5 à 14 ans s'en sortent mieux : seul un enfant sur six ne s’est pas présenté au contrôle dans ce groupe d’âge. Il existe également des disparités régionales. Les résultats sont inférieurs dans les milieux urbains et nous notons une différence considérable entre la Flandre et la Wallonie.

Mauvais pour la santé bucco-dentaire et le portefeuille

Le fait qu'un quart des Belges ne se rend pas chez le dentiste chaque année est une mauvaise chose. Cette visite de contrôle annuelle est en effet essentielle pour prévenir les problèmes bucco-dentaires. De plus, une mauvaise hygiène buccale peut entraîner des maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardio-vasculaires ou respiratoires. Ne pas aller chez le dentiste est aussi mauvais pour le portefeuille. Un patient qui ne se rend pas à la visite de contrôle paiera un ticket modérateur plus élevé l'année suivante.

Plus d’infos ?

Consultez les propositions des Mutualités Libres pour stimuler la santé bucco-dentaire