07/07/2022
L’analyse récente des Mutualités Libres dresse un portrait sombre de la santé psychosociale de la population active. Les troubles psychosociaux, burn-out en tête, ont effectivement augmenté durant la période 2018-2021. Un regard critique sur l’approche actuelle s’impose.

Le constat est clair suite à notre récente analyse des entrées en incapacité de travail : tous les troubles psychosociaux ont progressé. En ce qui concerne le burn-out, on parle même d’une augmentation de 66 % entre 2018 et 2021.
Les autres chiffres sont tout aussi alarmants.

  • Le nombre de dépressions a augmenté de 12 % entre 2018 et 2021.
  • La dysthymie (dépression de longue durée) a augmenté de 26 %, et les troubles anxieux de 22 %.
  • Malaise et fatigue enregistrent une hausse de 34 %. Un burn-out a d’ailleurs été diagnostiqué chez la moitié de ces personnes après 7 mois.

Si l'augmentation des troubles mentaux se poursuit dans les années à venir, et si le pourcentage de personnes malades pendant plus d'un an en raison d'un trouble mental reste stable, les chiffres de l’INAMI ne sont qu'un signe avant-coureur de ce qu’il va advenir. 

Les Mutualités Libres réclament des mesures urgentes.

Lisez l'analyse complète ici