14/10/2021

Au cours de la dernière décennie, nous avons constaté une baisse systématique du nombre de non-utilisateurs de soins de santé. Afin d’en savoir plus sur le profil de ces personnes, les Mutualités Libres ont invité leurs affiliés à remplir un questionnaire. Nous avons invité 129.094 affiliés (un nombre égal d'utilisateurs et de non-utilisateurs) à le remplir. 6.443 questionnaires ont été retenus pour l'analyse.

Covid-19

Il est apparu que certaines mesures prises en réponse à la crise sanitaire, par exemple le report des interventions hospitalières non urgentes, ont eu pour conséquence que de nombreux citoyens n'ont pas fait appel à l'expertise des prestataires de soins de santé.

niet-gebruikers2.png niet-gebruikers.png

Refus de se faire aider

L'enquête montre qu'une proportion importante des non-utilisateurs de soins de santé refuse de se faire aider : ils ne consulteraient même pas un professionnel de santé s'ils avaient un problème. Ainsi, 10 % ont indiqué qu'ils n'iraient pas chez le dentiste ou le gynécologue en cas de problème.

niet-gebruikers3.png

Ce qui est frappant, tant chez les utilisateurs que chez les non-utilisateurs des soins de santé, c'est la proportion d’entre eux qui refusent de se faire aider par un psychiatre ou un psychologue. La moitié des non-utilisateurs de soins, mais aussi 4 utilisateurs de soins sur 10 ne consulteraient pas de psychologue ou de psychiatre.
 

Profil des non-utilisateurs de soins de santé

niet-gebruikers4.png

Quelles sont les raisons pour ne pas se rendre chez un professionnel de soin ? 

Tant les utilisateurs que les non-utilisateurs des soins de santé sont confrontés à un certain nombre de barrières. 

  • 1 répondant sur 5 a, par exemple, déjà reporté des soins ou des consultations en raison d'aspects financiers,
  • 1 personne sur 8 éprouve des difficultés à comprendre les explications d'un prestataire de soins,
  • 1 sur 3 a du mal à trouver des informations sur les soins de santé,
  • 1 sur 2 est confrontée à de longues listes d'attente.

Nos recommandations

Comment aborder cette question ? 

Améliorer la littératie en santé de nos membres en mettant à leur disposition des informations claires et compréhensibles sur les soins de santé. Aider nos membres à trouver le bon prestataire de soins dans leur quartier.     Accompagner les personnes qui souffrent d’un problème de santé mentale ou physique dans leur recherche du bon prestataire de soins.      Rendre plus accessible l’information sur les prestataires de soins (conventionnés).  Contribuer à lever certains obstacles à la consultation, par exemple en s'attaquant aux listes d'attente pour certains prestataires de soins et améliorant l'accessibilité financière des soins. Finir la perception négative et la stigmatisation qui entourent la consultation de certains prestataires tels que les psychiatres et les psychologues.

Publications suggérées