Quelle est notre vision de la santé ?

Pour répondre aux défis de demain et rester un acteur proactif dans le secteur des soins de santé, nous défendons un système durable basé sur 5 postulats.  

  1. Adéquation du système avec besoins des patients et priorités de santé publique.
  2. Accessibilité physique et financière des patients aux soins de santé.
  3. Respect du patient, de sa liberté de choix, de sa vie privée et l'égalité de traitement.
  4. Organisation efficiente du système pour limiter les charges administratives pour l'ensemble des acteurs.
  5. Nécessaire équilibre entre innovation médicale et coût pour la santé.

 

10 clés pour l'avenir des soins de santé

DEVELOPPER une vision intégrée des soins de santé.

​La régionalisation et la dispersion des compétences nécessitent une collaboration renforcée entre niveaux de pouvoir.

Propositions concrètes :

  • Articuler une vision coordonnée des soins de santé entre les différents niveaux de pouvoir et traduire cette vision dans un plan national de santé. Ce plan doit avoir des objectifs mesurables et suivis par les différents parlements.
  • Inscrire les organismes clés (KCE, eCAre, eHealth, l’Agence INtermutualiste) dans un fonctionnement interfédéral pour l’analyse et le partage des données.
  • Définir des engagements minimums en termes de prévention primaire (promotion de mode de vie sain, dépistage, vaccination…) dans le cas des maladies chroniques.
  • Mettre en place des mécanismes permettant de mesurer les indicateurs de santé

GERER les maladies chroniques.

Propositions concrètes :

  • Identifier les populations prioritaires  et les diagnostics principaux permettant leur identification
  • Déterminer les données à enregistrer afin de permettre un suivi optimal des patients chroniques et des initiatives publiques
  • Faire évoluer les trajets de soins actuels vers des programmes de « Disease Management »
  • Définir les recommandations médicales auxquelles doivent répondre les programmes de « Disease Management »
  • Poursuivre la réalisation des objectifs du « Plan Maladies Chroniques »
  • Organiser un enregistrement et un partage de données pour améliorer les prises de décision
  • Favoriser la spécialisation des paramédicaux et reconnaître de nouvelles professions de santé

DEVELOPPER des solutions pour la dépendance.

Propositions concrètes

  • Mettre en place les mécanismes permettant d’estimer régulièrement les perspectives et les besoins en matière de dépendance
  • Favoriser l’autonomie des personnes âgées et le maintien à domicile
  • Imposer des structures sécurisées et spécialisées dans les maisons de repos accueillant des patients déments (plan Démence)
  • Analyser les différentes possibilités de développement d’une assurance dépendance

CONCEVOIR une politique des médicaments qualitative et efficiente

Propositions concrètes

  • Renforcer les mesures existantes sur le contrôle des prix des médicaments
  • Développer un ensemble de mesures ciblant les volumes et les comportements de prescription
  • Développer un « dossier pharmaceutique global »
  • Encourager les initiatives d’accompagnement continu du patient qui améliorent l’adhérence au traitement
  • Revoir les mécanismes de partage de risques avec l’industrie pharmaceutique
  • Revoir le chapitre IV
  • Permettre le remboursement des médicaments off-label

DIMINUER les incapacités de travail

Propositions concrètes

  • Revoir le rôle des différents acteurs en les responsabilisant sur la gestion des incapacités et de la remise au travail
  • Moderniser les règles liées à l’incapacité de travail
  • Moderniser les règles liées à l'invalidité
  • Mettre en place une procédure d’appel accélérée

REFORMER le financement et le remboursement des soins

Propositions concrètes

  • Réviser complètement la nomenclature sur base d’une méthodologie objective
  • Scinder le financement de l’acte intellectuel/médical et le financement des prestations techniques
  • Revoir les mécanismes de financement des hôpitaux vers un système transparent, équilibré et simplifié
  • Revoir le financement des soins de première ligne
  • Définir un système performant de gestion des « outliers »

OPTIMALISER l’utilisation des technologies médicales

Propositions concrètes

  • Aligner le programme d’étude du KCE sur l’agenda politique
  • Définir les dimensions à prendre en compte dans les recommandations de prise en charge
  • Définir une autorisation de remboursement temporaire avec évaluation des résultats
  • Encourager une collaboration européenne entre agence HTA
  • Améliorer la programmation en encourageant la spécialisation et les accords de collaboration entre structures hospitalières

REVOIR les mécanismes de concertation

Propositions concrètes

  • Inscrire la concertation dans le cadre de la réalisation des objectifs de santé définis par le(s) gouvernement(s)
  • Permettre à la Commission de Contrôle Budgétaire de proposer des arbitrages
  • Renforcer la sécurité tarifaire pour les patients et la transparence financière

INTENSIFIER la simplification institutionnelle, administrative et réglementaire

Propositions concrètes

  • Regrouper toutes les matières fédérales liées à la santé en une seule institution
  • Supprimer la multiplicité des contrôles de revenus
  • Mettre en place, via les médecins-conseils, un contrôle médical unique
  • Encourager l’application du tiers payant social
  • Revoir tous les forfaits accordés aux malades chroniques pour les intégrer dans un système unique
  • Uniformiser les frais de transport des malades et des prestataires
  • Définir les notions nécessaires aux règles de renouvellement des prestations
  • Aligner la notion de charge de famille dans tous les secteurs de la sécurité sociale
  • Simplifier les règles de calcul de l’indemnité en cas d’incapacité de travail
  • Accélérer les projets d’informatisation des soins de santé

MESURER et monitorer le système de soins et ses acteurs

Propositions concrètes

  • Mesurer la performance des soins en Belgique
  • Accorder une priorité aux domaines représentant des défis importants pour le système de santé
  • Rendre opérationnelle la plateforme eCare
  • Inventorier les bases de données
  • Améliorer la collecte, la qualité et la gestion des données pertinentes
  • Publier les indicateurs de performance et de qualité. 

A lire aussi