01/12/2016

1 bébé sur 7 n’est suivi ni par un généraliste ni par un pédiatre, 1 jeune belge sur 4 qualifie son état de santé de “mauvais” ou “juste passable”, 4 consultations aux urgences pédiatriques sur 10 sont inappropriées…Comment expliquer ces chiffres ? Et surtout,que pouvons-nous en faire ? Ce dossier propose quelques pistes pour une politique de santé sur mesure pour les enfants.