12/10/2017

Participez au 2ème hackathon santé belge !

Bruxelles, 12 octobre 2017 - Vous voulez résoudre des problèmes de société en créant des applications et services innovants pour le patient ? Participez au beHealth Hackathon ! Les prestataires de soins, les concepteurs de logiciels, les designers industriels et les commerciaux sont les bienvenus à cet événement unique de trois jours.
16/05/2017

"J’ai 7 ans et j’ai déjà une carie… au moins !"

Bruxelles, le 16 mai 2017 - A 4 ans, 4 petits Belges sur 10 n’ont jamais vu le dentiste. Normal ? Non, parce que la première visite chez ce dernier devrait s’effectuer dès l’âge de 2 ans. Conséquence de cette négligence : quand ils ont 7 ans, faute d’avoir pu être pris en charge précocement, 4 enfants sur 10 se sont déjà fait soigner pour une carie… au moins!
04/04/2017

Le nouveau certificat réduit l'incapacité de travail de 9 jours

Bruxelles, le 4 avril 2017 - Une date de fin sur le certificat médical peut-elle réduire la durée de l'incapacité de travail ? Les Mutualités Libres ont voulu creuser la question dans leur nouvelle étude. Résultat ? Depuis l'introduction de ce nouveau certificat en janvier 2016, la durée moyenne des incapacités de travail a été raccourcie de 9 jours. Bonne nouvelle pour la sécurité sociale en cette période d'économies, mais aussi pour le patient qui bénéficie d'un suivi plus régulier de son médecin traitant.
28/02/2017

Médicaments : 150 millions d’économies possibles

Bruxelles, le 28 février 2017 - Si on substituait tous les médicaments qui ont une alternative par des génériques ou des copies, l’économie serait de 150 millions d’euros pour la sécurité sociale et 55 millions pour les patients. Un budget significatif qui pourrait servir à rembourser des médicaments innovants, souvent très coûteux. Une nouvelle étude des Mutualités Libres montre que les prescriptions de médicaments génériques ou copies ont progressé en Belgique, mais pas assez pour soutenir la comparaison avec les pays voisins.
09/02/2017

Les épileptiques prennent 12 médicaments différents par an

Bruxelles, le 9 février. Antidépresseurs, antihypertenseurs, antidouleurs… Les patients épileptiques consomment 12 médicaments différents par an en moyenne pour traiter entre autres les nombreuses maladies chroniques dont ils souffrent. Mais l’épilepsie a d’autres conséquences : près d’1 épileptique sur 3 est en incapacité de travail pendant un an au moins et est hospitalisé pendant 40 jours en moyenne.
03/01/2017

1 femme épileptique sur 6 a pris de la Depakine pendant sa grossesse

Bruxelles, le 3 janvier 2017 - Entre 2010 et 2014, près de 700 femmes épileptiques ont pris du valproate (essentiellement la Depakine) pendant leur grossesse alors que ce médicament peut avoir de graves répercussions sur le développement et la santé des enfants : autisme, malformations congénitales… Les Mutualités Libres ont recensé le nombre de femmes concernées par ce risque. Une première en Belgique.
22/11/2016

1 bébé sur 7 n’a ni pédiatre ni généraliste

Bruxelles, le 22 novembre 2016 - A quels professionnels des soins confions-nous la santé de nos enfants ? Durant les 2 premières années de vie, le pédiatre l’emporte sur le généraliste, mais 1 bébé sur 7 ne consulte ni l’un ni l’autre. Pour les enfants de familles à faibles revenus ou monoparentales, c’est pire : 1 sur 5 n’a pas de médecin de référence. Or, l’absence de suivi médical régulier peut impacter l’évolution des enfants. Découvrez les résultats du 2e volet du KidOscope, le baromètre de la santé des enfants des Mutualités Libres.
23/08/2016

Des bébés surmédicalisés ?

Bruxelles, le 23 août 2016 - 1 bébé* sur 2 reçoit des antibiotiques et 4 bébés sur 10 sont traités contre les affections respiratoires. Pour sa première édition, le KidOscope, le baromètre de la santé des enfants, révèle une propension préoccupante à surmédicaliser certaines maladies infantiles. Quels sont les médicaments les plus fréquemment consommés par nos enfants ? Sont-ils toujours bien indiqués ? Les Mutualités Libres se sont penchées sur la question !
31/05/2016

Pour 17 % des Belges, les mots utilisés par le docteur sont « compliqués »

Bruxelles, 31 mai 2016 - Mais c’est l’arbre qui cache la forêt… Car pas moins de 4 Belges sur 10 admettent ne pas « très bien » comprendre leur médecin. Conséquences : ils ne prennent pas toujours bien leur traitement, n’effectuent pas les examens complémentaires prescrits et suivent moins les conseils du médecin ! Les Mutualités Libres dévoilent les résultats d’une enquête sur la capacité des Belges à comprendre les infos délivrées par leur médecin.
01/03/2016

Grossesse : trop d’examens réalisés "par habitude" ?

Bruxelles, le 1er mars 2016 - Dans le suivi de la grossesse, certains examens sont réalisés à plusieurs reprises sans tenir compte des facteurs de risque de la maman. C’est le cas des échographies : 1 femme sur 2 subit jusqu’à 5 échographies pendant sa grossesse alors que seules 2 seraient vraiment nécessaires. Des chiffres issus d’une étude des Mutualités Libres.