Syndicate

Syndicate content

Un pacte pour des dispositifs médicaux accessibles et sûrs

Version imprimable
10-10-2016

Les autorités et l’industrie de la technologie médicale (beMedTech) ont récemment conclu un pacte destiné à rendre les dispositifs médicaux plus accessibles et plus sûrs, que ce soient des implants, des scanners, des tests in vitro, des voiturettes ou encore des scalpels.

Besoin de réglementation

Notre pays compte environ 2 millions de dispositifs médicaux pour lesquels il n'existe aucune véritable réglementation. Grâce à ce pacte, les autorités souhaitent garantir la qualité, l'efficacité et la sécurité des dispositifs médicaux.  Ils doivent également être abordables, car l’objectif est d’affiner le remboursement des implants et autres dispositifs remboursables. Afin entre autres, de permettre aux  patients d'accéder plus rapidement aux dernières technologies. Pour les tests innovants et in vitro, l’INAMI développera également une procédure de remboursement plus rapide d’ici 2019.

Investissements dans les dispositifs innovants

Le pacte encourage aussi les investissements dans les dispositifs médicaux innovants. Pensons par exemple aux impressions 3D ou aux applications mobiles de santé. Pour ces dernières, la Ministre de la Santé Publique, Maggie De Block, a prévu 3,25 millions d’euros via des projets pilotes. Un jury évaluera ces applications pendant 6 mois pour vérifier si et comment elles peuvent être utilisées dans le cadre de nos soins de santé.

Plus d’info ?

Surfez sur le site de beMedTech !

MLOZ newsletter

Restez inform de notre actualit et recevez des infos sur le monde des soins de sant Abonnez-vous  notre newsletter!